Vous êtes ici

Aven-De l'Ancêtre

date de la sortie: 
Dimanche, 29 Octobre, 2017
zone géographique: 
participant: 
Gaston, Bernard, JP ,Éric, Bernardo, Olivier, Pierre

Temps ensoleillé et très venteux à 90.

Éric nous propose d'aller à l'aven de l'Ancêtre puisqu'il l'a entièrement équipé sur le parcours d'un des puits pour ce dimanche.
JP profite de l'occasion qu'il nous a donné, permettant un gain de temps au vu de la profondeur, évitant de perdre de l'énergie et un temps appréciable pour un équipement parfait et sécuritaire.

L'équipe se scinde en 2, puisque Bernardo et Gaston vont effectuer des exercices au platane et nous rejoindront dans la matinée.

Cela fait 2 ans que je ne suis pas retourné à l'Ancêtre, lors de la sécurisation de la cage au poule et la pose de la porte d'entrée. (Voir le récit du blog en date du 6 et 13 décembre 2015).

Il faut dire que la levée d'interdiction d'accès a pu être effective lors du rassemblement du CAF au printemps dernier.

Entre-temps Gaston, Louis et d'autres, .... ont profité d'en explorer davantage les mystères très complexes, qu'ils nous dévoilent au fur et à mesure de leurs péripéties faisant grandir notre curiosité.

Des successions de puits très profonds et contigües, des passages, étroitures, des lucarnes à prospecter, pose de main courante, parfois des burinages et une recherche d'une communication possible avec l'aven de la Chapelle qui se trouve à 35 m plus loin en contre-bas.

Éric nous ouvre le chemin et chacun s'engouffre dans l'inconnue. La progression s'effectue sans problème jusqu'au fond: passage de la cage au poule, le toboggan, le puits de 14 m, 30 m et du grand de 70 m.

Nous remarquons que l'équipement des cordages est signifiant par de nombreuses déviations, fractionnements avec perçage dans la roche avec un foret de 16, main courante et un énorme Mickey en dernier puits.

Tous, nous descendons ce fameux P70, cependant Bernard s'abstient évitant une remontée musclée.

La descente du puits n'en fini pas et le boyau est large de 2 à 3 m de diamètre par endroit mais nous n'avons aucune sensation de vertige puisque l'obscurité engloutie le fond.

Éric m'informe que la corde humide a dégagé de la vapeur d'eau à cause de l'échauffement dans le descendeur.

Au fond, seul Éric et Olivier essaye de poursuive dans une galerie étroite très agressive afin d'entrevoir le puits de 14 m. Tandis que nous tenons à conserver nos tibias et nos dos sans bleus et griffures.

JP effectue la remontée effective en 15 mn avec le passage du Mickey. Vu la profondeur; la corde fait du Yoyo tout au long du parcours du puits.
La remontée n'est que de 55 m du fond jusqu'au Mickey donc le P70 en totalité comprend avec la hauteur au-dessus de ce dernier que nous n'effectuons pas.

Descente très agréable mais quand même en remontée, c'est une 1ère pour nous de franchir ce cap de profondeur. Pour Éric cela semble tout naturel puisqu'il va jusqu'au fond de l'aven très profond de l'Hydre situé dans le secteur ( - 400 m).

Il est à remarquer que l'aven n'est pas concrétionné et que les parois des puits sont lisses sauf au niveau des toboggans avec des galeries tortueuses jusqu'à la sortie (c'est la partie la plus sportive).

Gaston et Bernardo nous ont rejoins sur une partie de l'aven et sortie à 15 h 30.

Éric retournera à l'Ancêtre pour effectuer une topo des lieux et d'aller plus loin jusqu'au dernier puits P14 après le P70 afin de faire une désorbe.
Bon courage et de tout remonter les cordages avec le perforateur, .... c'est du lourd.