Vous êtes ici

Prospection 11 - Vingrau

date de la sortie: 
Dimanche, 19 Novembre, 2017
zone géographique: 
participant: 
Gaston, Jean-Paul, Bernard, Danielo, Bernardo, Pierre

Très beau temps avec un soleil dégagé de tout nuage accompagné d'un vent acceptable.

Suite du récit de Danielo sur les mésaventures du jeté de « Télémètre ».

Depuis notre dernière prospection sur Vingrau en mars 2017, nous profitons de ce temps ensoleillé pour prospecter avant les grands froids de Décembre (mieux vaut être au chaud sous terre).

Malgré quelques chasseurs dans le coin du Talweg des Conques, nous nous stationnons vers le Mas Domange.
Nous décidons d'élargir la zone de démarcation entre l'aven de l'Os Pétrifié et l'aven du Boudapapa (pour ceux qui les connaissent) en descendant en contrebas des collines adjacentes.

Un des objectifs est de trouver le trou très grand de 5 m de diamètre et profond de 10 m suite à une rencontre fortuite il y a peu entre JP, Daniello et l'apiculteur du coin spécifiant qu'un tel trou existe (la localisation et la description n'est qu'aléatoire).

Toute la matinée nous sautillons de lapia en lapia, de rochers vers d'autres blocs, de broussailles touffues à des barrières d'épineux et nous amènent à trouver quelques trous bouchés et des failles qui mènent à un plancher terreux.

Rien de significatif !!!!

Nous désespérons de rentrer bredouille. Cependant Bernardo à la fin, inspecte un petit trou bouché en tentant de déplacer des blocs de pierraille.

Puis d'un coup, surprise !!! L'ouverture est en forme de faille 40 cm de large, semblant avoir une profondeur abyssale.

Voulant sonder le temps de chute, il jette une pierre et là !!! on ne sait pourquoi ?
Avec un temps de réflexion, il doit se dire « Oh putain de m.... j'ai jeté mon télémètre » et il n'y eu pas d'échos.
Distraction, précipitation, mauvaise manipulation ou tout simplement confusion avec une pierre.

C'est du Bernardo tout cuit (on en rigole presque).

Malchance, le trou n'est pas large pour passer et nous n'étions pas équipé.

Ce sera un des sujets de discussion lors de la restauration rapide au Mas Domange ainsi que de la suite à tenir pour l'après-midi pour rechercher ce fameux télémètre.

Équipé d'une corde de 10 m avec une lampe au bout, nous occultons ce « Trou du Télémètre » dont la profondeur dépasse de 15 à 20 m ~. Impossible de dire exactement car la largeur se termine en faille pénétrable.

Pas de télémètre en vue et de toute manière la chute d'une telle hauteur, c'est mortel pour l'appareil.

Dans le même temps Bernardo nous trouve une autre ouverture un peu plus loin de 1 x 2,5 m ~.
Bernardo ne pouvant cette fois sondé la profondeur avec son télémètre (en le jetant !!! ), mais avec la corde de 10 m qui est trop courte (profondeur estimée à 20 m ~).

Plus tard, nous supposons avoir trouver ce fameux trou de l'apiculteur qui est très large, au moins
5 x 15 m ~ profondeur 8 m ~ dont l'aspect est une doline remplie d'arbustes.
Déjà répertorié géographiquement et visité, en n'ayant aucune galerie ou suite (la seule et grande du coin).

Nous décidons de retourner pour une prochaine sortie aux 2 trous de Bernardo qui nous sauve d'une journée peu fructueuse en découverte avec quelques menues travaux de burinage et mise en place de spits.

La fin de journée nous retrouvons Jacquy et François (dans le même secteur) qui nous promettent d'avoir fait une découverte conséquente.

Patience, patience !!!

(Que l'on voudrait bien jeter un coups d'œil en attendant la suite de leur inspection puisqu'ils n'étaient pas équipés).